Historique du Musée du Génie militaire (Maine et Loire)

Projet de musée initié par l’Armée de Terre

Le projet d'un Musée du Génie au sein de l'Ecole du Génie à Angers a vu le jour en 1996. Il est la conséquence d'une décision de l’État-Major de l'Armée de Terre, concomitante avec la suppression des inspections d'Armes et la prise en charge de la fonction "traditions et culture d'Arme" par les Ecoles d'application. Plusieurs Ecoles de l'Armée de Terre se sont alors lancées dans un projet de Musée et l'État major de l’Armée de Terre a encouragé la création d'associations ad hoc tout en codifiant les relations appelées à exister entre celles-ci et les Ecoles.

Création de l’association Musée du Génie

Ainsi est née en novembre 1997, l'Association "Musée du génie", présidée depuis son origine et jusqu’à la création du musée par le Colonel (ER) DALLEMAGNE. Cette association allait promouvoir l’idée d’un musée du Génie et porter ce projet pendant 11 années avec les commandants de l’école.

Faire connaître et promouvoir le génie militaire

Dès l'origine, les intentions des acteurs du projet ont été de contribuer à la connaissance et au rayonnement du Génie, conforter l'identité et la culture du Génie dans l'Armée du 21ème siècle et renforcer le lien Armée - Nation en visant un public qui, pour l'essentiel, n'appartient pas au monde militaire.

Exposition d’objets militaires des origines à nos jours

Pour ce faire, il était nécessaire de rendre compte de l'action du Génie, de son origine jusqu'à nos jours, dans ses dimensions politique, culturelle, scientifique, technique et humaine, en montrant au passage la trace qu’elle a laissée dans le paysage français et dans le monde entier.

Exposition permanente

Il était indispensable également, de concevoir, d'emblée, un Musée "inachevé", c'est-à-dire qui aurait un début mais dont la fin serait en perpétuel état de mise à jour pour rendre compte de la réalité du Génie d'aujourd'hui.